• HISTOIRE EN CONSTRUCTION 

     

     

    De gauche à droite : le prince Gason Authienoüs, fondateur et roi de la grande Orchide unifiée de 20 à 38 ans. Depuis le début du règne de son neveu Gaadushnor, il y a un peu plus de 3 ans, il gouverne la colonie de Cashprix, dans les dunes. Geldoush, 27 ans, nièce de Gason, devineresse qui fait un peu peur mais qui est très écoutée ; Dame Latêtokaré, 55 ans, la mère de Geldoush, possessive, jalouse, elle trempe dans tous les complots possibles, mais elle est aussi aventurière, courageuse et infatigable ; Yadêmokiblès, 56 ans, frère de Gason et père de Geldoush, héros de la fondation de l'Orchide, surnommé "Le Mini-Lion du Potager" ; Gaadushnor, 20 ans, empereur d'Orchide et son frère Catudila, 29 ans, ex-empereur déchu et banni, ils sont les fils du frère cadet de Gason, Moralambès, et ont des caractères totalement opposés ; et Chantalladçouss, 71 ans, prince d'Authiegane, oncle de Gason, général en chef des légions orchidiennes du désert.

     

     

     

    Les 55 jours du P'tit Quinquin - Episode 1

    Les 55 jours du P'tit Quinquin - Episode 1

    Geldoush avait déjà plusieurs fois marqué les esprits par ses visions révélées lors du bain.

     

    Les 55 jours du P'tit Quinquin - Episode 1

    Les 55 jours du P'tit Quinquin - Episode 1

     Tout le monde guettait les réactions de l'oracle. A la surprise générale, elle ne resta dans le bassin que 2 minutes et en ressortit sans dire un mot, le visage figé.

     

    Les 55 jours du P'tit Quinquin - Episode 1

    Les 55 jours du P'tit Quinquin - Episode 1

    On en déduisit qu'elle n'avait rien vu, ou qu'elle n'était pas en condition, ou qu'elle trouvait l'eau trop fraîche. Et on puis on pensa à autre chose.

     

    La chute de l'empire orchidien : prologue

    La chute de l'empire orchidien : prologue

    La chute de l'empire orchidien : prologue

    -     Le confiseur : Merci de votre visite, Votre Altesse ! Alors, euh... Ce bain rituel ?... Il s'est bien passé ? Avez-vous vu quelque chose ?

    -     Geldoush : Disons que... Vous n'aimerez pas le savoir.     

     

     00 :

    00 :

     

    00 :

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    0

     

    0

     

     

     

    0

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

     

     

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

    Bain et conspiration

     

     

     

    0

    0

    0

     

     

     

     

    0

     

    0

     


    votre commentaire
  • Centre des opérations

     

    1,2

    1,2

    -     A 8h30, 3 compagnies d'infanterie hédoniennes de la IIe Armée sont entrées en Gravière, ont encerclé le 9e groupe du lieutenant Sanarivkamoa et ont ensuite pénétré en Bourdon-Silice pour isoler les éléments de la Xe légion qui occupent le pays. Les forces gravaroises se sont rempliées au sud-ouest en bordure du canal devant l'attaque de la IVe Légion et ont rejoint les Hédoniens.

     

    1,2

    -     La VIe Légion contrôle la moitié du territoire de la concession howlaque et progresse vers le nord sans rencontrer d'opposition. L'ensemble de la IVe commence à se déployer sur la frontière en vue de la contre-offensive locale qui suivra 2 axes parallèles vers le canal et dont les détails vont suivre. Ils seront communiqués par le commandant du Groupe d'armées du Sud, le général Von Bulot...

     

    1,2

    -     ...Qui est très en retard. Si jamais il m'entend... Nous espérons de ses nouvelles.

     

    1,2

    -     Von Bulot : Je crois que le vieux maréchal m'a pris en grippe. Que d'impatience, d'angoisse. Allons, ça ne va pas si mal !

    -     Blatte : Cela irait encore mieux avec une contre-offensive générale sur tous les fronts. Je me porte garants des éléments de la VIIe Bourdonnaise qui sont restés fidèles à l'empire. En moins d'une heure, je peux traverser le canal et libérer le 9e groupe et faire jonction avec Bousebourg pour couper la retraite des Hédoniens.

    -     Bousebourg : Vous tenez vos Bourdonnais par la terreur. La terreur ne fait pas forcément de bon soldats. Je ne leur accorde qu'une confiance limitée.

     

    1,2

    -     Blatte : Alors je vois qu'il n'y a rien de prêt pour moi. Je ne dois donc pas songer à faire mouvement aujourd'hui.

    -     Von Bulot : Vous ferez mouvement quand les renforts de l'armée de réserve seront ici. Je ne puis détacher à l'usage de votre seule fantaisie les meilleures compagnies de la IVe. Je ne peux risquer de me jeter dans les bras des Hédoniens dont nous ignorons encore l'étendue des forces engagées.

    -     Blatte : J'ai bien peur que la pusillanimité ne fasse pas non plus de bons soldats, ni de bons commandants.

     

    1,2

    -     Toukipatine : Bonjour Messieurs ! Nous nous retrouvons enfin.

    -     Von Bulot : Vous revoilà, Commandant. Vous allez sans doute nous rebattre les oreilles de vos petits meurtres campagnards.

    -     Toukipatine : La pusillanimité n'étant pas mon fort, oui, j'entends bien poursuivre mon enquête avec sagesse et méthode et sans faillir.

     

    1,2

    1,2

     

    1,2

    -     Toukipatine : Messieurs, pourrais-je vous voir aujourd'hui et vous interroger individuellement ?

    -     Blatte : Pour ma part, vous me trouverez en Bourdon-Silice, dans la cité royale, où je suis chargé de maintenir l'ordre avec mes troupes de peu de valeur... Présentez-vous à 15 heures précises.

    -     Bousebourg : Nous y retournons tous en fin de matinée. Et nous apprécions follement d'être interrogés sur des affaires qui nous concernent si peu !

    -     Toukipatine : J'y serai, Général Blatte. Je vous remercie.

     

    1,2

    1,2

     

     

     

     

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

     

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

     

     

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

     

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

     

    9

    9

     

    9

    9

     

    9

     

     

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

     

    1,2

    1,2

     

     

    1,2

    1,2

    1,2

     

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

    Le retour d'une vieille malédiction

     

     

    1,2

     

    1,2

     1,2

    1,2

    1,2

    1,2

    1,2

    1,2

    1,2

    1,2

    1,2

    1,2

     

    1,2

     

    1,2

    1,2

     

    1,2

    1,2

    1,2

    1,2

     

    1,2

    1,2

     

     

    1,2

    1,2

     

    1,2

     

    1,2

    1,2

     

    1,2

    1,2

    1,2

    1,2

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    0

     

    0

     

     

    2 :

    2 :

    2 :

    2 :

    2 :

    2 :

    2 :

    2 :

    2 :

     


    votre commentaire
  •  

    9

    9

    9

    9

    9

    9

    9

    9

     

    9

    9

    9

     9

     

    9

    9

    9

    9

    9

    9

    9

    9

    9

     

    9

    9

    9

    9

    9

    9

    9

    9

    9

     

     

     

     

    9

    9

     

    9

     

    9

     

    9

    9

     

    9

     

    9

     

    Pour avoir la paix, la guerre, vite !

    Pour avoir la paix, la guerre, vite !

    Pour avoir la paix, la guerre, vite !

    9

    9

     

    9

    9

    9

    9

    9

     

     

    9

    9

    9

    9

    9

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique